Comment s’entraîner à la survie en forêt lors de sorties camping régulières?

mars 7, 2024

Avez-vous déjà rêvé d’être capable de survivre dans la nature, de manière autonome, pendant plusieurs jours? Vous êtes amateurs de camping, de randonnées, de vélo tout-terrain et vous cherchez toujours à développer de nouvelles compétences? Vous êtes arrivés au bon endroit. L’article d’aujourd’hui est dédié à la survie en pleine nature, plus précisément lors de vos sorties camping régulières. Nous allons vous dévoiler comment acquérir des compétences de survie en forêt et comment les mettre en pratique lors de vos virées en plein air.

L’importance de l’eau lors d’une situation de survie

L’eau est un élément crucial dans toute situation de survie. Sans eau, la vie humaine ne peut subsister plus de trois jours. Dans un contexte de survie en forêt, vous devez donc connaître les méthodes pour la trouver et la rendre potable.

Lire également : Comment préparer une chasse au trésor historique pour les enfants en camping près de ruines anciennes?

Tout d’abord, il est important de connaître les sources d’eau naturelles. Les rivières, les ruisseaux, les lacs et les sources sont autant de réserves d’eau potentielles. Cependant, il faut faire preuve de prudence car l’eau peut être contaminée par des bactéries ou des parasites. L’idéal est de toujours purifier l’eau avant de la consommer, par ébullition ou à l’aide de pastilles de purification.

Techniques pour allumer un feu en pleine nature

Le feu est l’autre composante essentielle à la survie en pleine nature. Il permet de se chauffer, de cuisiner, de purifier l’eau et de faire fuir les animaux sauvages. Pour faire un feu, il vous faudra du bois sec et de l’amadou.

Dans le meme genre : Quelles astuces pour maintenir votre équipement de camping en bon état sur le long terme?

Vous pouvez créer un feu en frottant deux morceaux de bois l’un contre l’autre, mais cette technique demande beaucoup de temps et d’énergie. Une autre technique consiste à utiliser un silex et un morceau d’acier pour produire des étincelles. Le bushcraft, une pratique qui consiste à vivre en pleine nature avec un minimum d’équipement, préconise l’utilisation de techniques d’allumage de feu traditionnelles, mais il est toujours utile d’avoir un briquet ou des allumettes en cas d’urgence.

Gérer les déchets en milieu sauvage

Lorsque vous campez en pleine forêt, il est essentiel de respecter l’environnement et de ne laisser aucune trace de votre passage. Cela implique de gérer correctement vos déchets.

Il est conseillé de limiter au maximum les déchets en choisissant des produits avec peu d’emballages, des produits réutilisables ou biodégradables. Les déchets non biodégradables doivent être ramenés avec vous et jetés dans une poubelle.

La sécurité lors de vos sorties camping

La sécurité doit toujours être votre priorité lors de vos sorties camping. Cela comprend la sécurité de votre camp, la sécurité lors de vos déplacements et la sécurité face à la faune sauvage.

Il est important de bien choisir l’emplacement de votre camp. Il doit être à une distance suffisante des cours d’eau et des zones inondables, à l’abri du vent et des chutes de branches. Vous devez aussi savoir comment réagir face à la faune sauvage. Par exemple, si vous croisez un ours, il est conseillé de parler fort et de faire du bruit pour lui faire comprendre que vous n’êtes pas une proie.

S’initier aux techniques de survie lors d’un stage

Une excellente façon d’apprendre les techniques de survie est de participer à un stage. Vous y apprendrez les bases de la survie en forêt, comme trouver de l’eau, faire un feu, construire un abri, se nourrir en pleine nature, etc.

Un stage est également l’occasion d’apprendre à gérer une situation de survie du point de vue psychologique. La survie n’est pas seulement une question de compétences techniques, c’est aussi une question de mental. Vous devez être capable de garder votre calme et de prendre des décisions rationnelles dans un environnement qui peut être stressant et effrayant.

Apprendre les premiers soins en situation de survie

Avant de vous lancer dans l’aventure et d’expérimenter un stage survie, il est primordial de vous familiariser avec les bases des premiers soins. En effet, lorsque l’on se trouve dans une situation de survie, en pleine forêt, loin de toute civilisation, savoir prodiguer les premiers soins peut faire toute la différence.

Tout d’abord, il serait judicieux d’investir dans une trousse de premiers secours, compacte et complète, à emporter partout. Cette trousse devrait comprendre des bandages, des pansements, des compresses stériles, de l’antiseptique, des ciseaux médicaux, des pinces à épiler, et des médicaments de base tels que des antalgiques et des anti-inflammatoires.

Ensuite, il faut apprendre à utiliser ces éléments. Il existe de nombreux cours en ligne ou physiques qui peuvent vous enseigner les bases des premiers soins. Ces compétences en matière de premiers soins peuvent couvrir une variété de situations, allant des petites coupures, des éraflures, des brûlures mineures, à des situations plus graves comme les fractures, les morsures d’animaux sauvages ou les symptômes de maladies graves.

Il est également préférable de se former aux techniques de RCP (réanimation cardio-pulmonaire) et de manoeuvre de Heimlich, en cas de situations d’urgence comme un arrêt cardiaque ou une suffocation.

Enfin, il est aussi conseillé d’apprendre à reconnaitre les signes de déshydratation, d’hypothermie, d’insolation et d’autres conditions qui peuvent rapidement devenir dangereuses si elles ne sont pas traitées à temps.

Il est certain que les premiers secours sont une priorité pour assurer votre survie en forêt.

La construction d’abris avec des éléments naturels

La construction d’un abri est une compétence essentielle à acquérir pour toute personne désireuse d’apprendre la survie en forêt. Un abri peut vous protéger des intempéries, de la chaleur du soleil, du froid de la nuit et des animaux sauvages.

Premièrement, il faut connaître les différents types d’abris que l’on peut construire avec des matériaux naturels disponibles dans une forêt. Il y a par exemple le lean-to, une structure simple et rapide à monter, qui offre une bonne protection contre le vent et la pluie. Il y a aussi la cabane en rondins, plus complexe à construire mais qui offre une meilleure isolation.

Deuxièmement, il est nécessaire de savoir identifier les bons matériaux pour la construction de votre abri. Les branches d’arbres, les feuilles, les mousses sont des éléments naturels que vous pouvez utiliser. Il est important de veiller à minimiser l’impact sur l’environnement lors de la construction de votre abri. La règle "Leave no trace" doit être respectée, ce qui signifie que vous devez être capable de démonter votre abri et de remettre le site dans son état d’origine une fois que vous avez terminé.

Enfin, le choix de l’emplacement de votre abri est crucial. Il doit être assez proche d’une source d’eau, mais pas trop pour éviter les inondations. Il doit aussi être à une distance raisonnable d’une source de bois pour le feu.

Conclusion

Nous avons vu que la survie en forêt est une compétence complexe qui nécessite des connaissances et des compétences dans de nombreux domaines différents. Cependant, avec de la pratique et de l’apprentissage, tout aventurier en herbe peut acquérir les outils nécessaires pour survivre en pleine nature.

Participer à un stage de survie peut être un excellent point de départ. Ces stages de survie sont généralement conçus pour vous apprendre les compétences de base en peu de temps et dans un environnement contrôlé, sous la supervision d’instructeurs expérimentés.

Il est important de se rappeler qu’il ne faut pas se précipiter et essayer de tout apprendre en une seule fois. La survie en forêt est une compétence qui se développe avec le temps et l’expérience. Il est aussi important de rappeler que la sécurité est toujours la priorité.

Maintenant, vous êtes armés pour transformer vos sorties camping en de véritables aventures de survie en pleine forêt. Bonne chance!